Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Il va loin ! Contrez-le !’ Category

Il est utile de bien cerner les apparentes contradictions d’un manipulateur et de reconnaitre ses manœuvres dont voici quelques exemples typiques :

1- Le manipulateur vous dénigre à votre insu

Il vous a « choisi(e) » comme partenaire (mais maintenant, vous avez probablement bien compris pourquoi) et pourtant vous finirez par réaliser le mal qu’il se donne pour vous dénigrer, sournoisement, dès qu’il en a l’occasion, ce qui sape votre confiance en vous :

« Magalie, une femme d’intérieure ? Quelle blague ! »

De l’extérieur, ces réflexions peuvent paraitre anodines. De fait, il arrive qu’un conjoint ne soit pas gentleman et se comporte de manière limite, occasionnellement. Ce n’est pas cela qui démolira quelqu’un. En revanche, plus la fréquence des strokes négatifs est importante, plus ceux-ci sont dangereux.

Conseil : pour vous revaloriser, cultivez vos compétences dans vos loisirs, dans votre milieu professionnel, partout où il n’est pas là à guetter la moindre occasion de vous saper….

2- Le manipulateur vous isole du reste de la société

Il ne l’avouera jamais, mais l’idée de savoir que vous en bavez au travail le fait jubiler. D’un autre coté, si vous faites preuve d’indépendance en acceptant une invitation (à dîner, au théâtre, en week-end) sans lui, il peut se montrer très irrité. C’est à lui seul que vous devez consacrer vos moments de liberté.

Conseil : bien sûr sa réaction vous fera culpabiliser ! Mais si vous vous soumettez, vous vous sentirez frustrée. Positionnez-vous dès que vous pouvez. Faites-lui savoir que vos désirs ont autant de valeur que les siens.

Témoignage authentique d’une victime : il peut, par exemple, vous inciter à provoquer un collègue pénible et qui vous donne du fil à retordre : « tu n’as qu’à le traiter de gros connard et ce sera réglé (ha bon ?)! Bon, tu risques de perdre ton emploi, mais ce n’est pas grave, je suis là, tu n’as pas à t’inquiéter ! » Quel bon conseil en effet pour s’assurer que vous ayez de graves problèmes professionnels, que vous quittiez votre poste ou que vous soyez licenciée, histoire de renforcer son emprise….

3- Le manipulateur est d’une jalousie dévorante

Malgré la jalousie qui le ronge à l’idée qu’un « concurrent » puisse vous charmer, le manipulateur ne se privera pas de pratiquer un double jeu, en essayant de séduire d’autres personnes dans les soirées, tout en prétendant ne pas le faire et en vous traitant de parano, d’emmerdeuse ou de jalouse. Faire du charme à d’autres, sous vos yeux, vise bien évidemment, à provoquer votre jalousie, vous insécuriser, vous déstabiliser et vous mettre hors de vous, pour mieux vous accuser ensuite de ne pas le laisser tranquille.

La démonstration de sa prétendue « innocence » est d’ailleurs très claire lorsqu’il répond : « si j’avais envie de draguer, crois-tu que je le ferais sous tes yeux !? C’est vraiment comme ça que tu me vois ? Si c’est le cas, je me demande ce que tu fais avec moi ! » en prenant un air outré, blessé, offusqué face à votre « esprit tordu »… et voilà, vous vous en voulez d’avoir eu de mauvaises pensées… après tout, vous avez sûrement exagéré !

Conseil : s’il vous accuse pour obtenir des preuves de votre « infidélité », utilisez le flou artistique. Exemple : « C’est fou comme chacun de nous peut se faire une idée sur tout… ». Une bonne conversation franche et nette ne pourrait qu’attiser sa rage. Feignez la surprise et restez vague !

4- Le manipulateur prêche le faux pour savoir le vrai

Un des arts du manipulateur est de semer la confusion dans l’esprit de sa victime. Discuter devient un exercice périlleux, car au moment où vous commencez probablement à ne plus savoir de quoi il est question, il vous lancera :  » Au fait, tu savais que Nathalie avait un amant ? »

Conseil : il est possible que ce soit vrai (vous le saviez, mais pas lui, il a juste lancé l’appât en espérant pêcher une information que vous ne lui auriez pas donnée à froid, pour préserver Nathalie). Cela risque donc de vous déstabiliser. Autant que possible, ne le lui montrez pas. Cherchez à contre-manipuler, soyez évasive et tentez, en même temps de démêler le vrai du faux ainsi que son but caché. Exemple : « tu sembles mieux informé que moi ! ».

Publicités

Read Full Post »