Feeds:
Articles
Commentaires

Archives de la catégorie ‘Reconstruire l’estime de soi’

Retrouver une bonne estime de soi est une autre étape dans le processus de libération.

Apprendre à contre-manipuler est nécessaire mais pas suffisant !

Toute personne ayant subi les pressions d’un manipulateur manque d’estime d’elle-même avant la rencontre avec le harceleur. Cependant, le harcèlement constant dont elle est l’objet l’affaiblit plus encore et ce d’autant plus que le manipulateur est proche et que la relation dure longtemps.

La victime est généralement plus réceptive que d’autres personnes aux compliments ou à la critique. C’est pourquoi au cours de la phase de séduction, la valorisation et les compliments la galvanisent autant que les critiques la minent et la détruisent dans la phase de déstabilisation.

Si vous êtes trop sensible au jugement des autres, vous êtes d’emblée en position de "soumission potentielle" : vous orienterez vos choix en fonction des encouragements, du soutien et de la valorisation ou, au contraire, en fonction des tentatives  de dissuasion et dévalorisation.

Plus les opinions des autres ont de l’importance pour vous, en particulier celles qui concernent votre personnalité et vos choix de vie, plus vous êtes une proie idéale.

Vous avez peut-être la confirmation que la source de l’emprise est bien liée à votre enfance, mais ne négligez pas l’état dans lequel vous étiez lors de la rencontre avec le manipulateur. Peut-être que :

• vous étiez (trop) seule depuis (trop) longtemps

• vous étiez fragilisée (par des problèmes de travail, une rupture récente, un deuil, un déménagement récent, etc.)

• vous vous êtes laissée influencer par des amis malgré un malaise diffus

• vous aviez besoin de frissons

• vous rêviez d’une vie palpitante

• vous rêviez du prince charmant

• vous aviez besoin d’une relation

• etc…

Pour (re)construire et consolider cette estime de soi, souvent, une thérapie s’impose.

Il est nécessaire que vous soyez reconnue par le thérapeute comme victime, au départ. Puis vous devez reconnaître la part de responsabilité qui vous incombe, aussi petite soit-elle. Le thérapeute vous aidera d’autant mieux qu’il axera le travail sur les 3 pôles : amour de soi, vision de soi et confiance en soi, les fondations de l’estime de soi !

L’affirmation de soi est un autre aspect à travailler, pour parler et agir tranquillement, sans être ni paillasson, ni hérisson, c’est l’assertivité !

Il sera également utile de clarifier vos croyances limitantes. Pourquoi ?

Un manipulateur connaît l’art de vous culpabiliser en utilisant vos propres croyances limitantes qu’il n’a aucun mal à détecter. Il semble être équipé d’un radar pour reconnaître dans une soirée LA personne la plus facilement culpabilisante, LA moins à l’aise, LA plus gentille…. LA PROIE TANT RECHERCHÉE !

Si vous décidez par exemple de ne pas l’aider sur un dossier sur lequel vous vous êtes engagée, d’instinct il sait qu’il pourra vous dire "tu t’es engagée… les gens qui changent d’avis ne sont pas fiables !"  sans que vous n’osiez le contredire. Il sent que cela vous fera fléchir. Cela dit, si vous parvenez à maintenir votre position, alors qu’un changement d’avis l’arrangerait, il n’aura aucun scrupule à dire "il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !" si ça peut le servir. Ses messages paradoxaux ne le gênent nullement.

D’où l’intérêt de renforcer votre autonomie, votre indépendance d’esprit ! Cela vous permettra d’assumer en particulier vos changements d’avis, vos hésitations, vos refus.

Bénéfices du travail sur soi :

Une fois suffisamment sûre de vous, quand il faudra faire et assumer un choix ou exprimer un point de vue, les tentatives de manipulation se heurteront à votre solidité intérieure. Lorsqu’une personne tentera de vous faire dévier de vos projets, de vous convaincre de faire quelque chose qui, au fond, ne vous convient pas, elle n’aura plus de prise.

Capable d’identifier clairement vos besoins, vous saurez vous faire confiance. Bien sûr, il est toujours utile d’entendre les points de vue d’autrui. Avoir une vision plus globale permet de vérifier si vous avez bien envisagé les différentes possibilités, conséquences etc. de votre décision, mais c’est bien à vous que doit toujours revenir la décision finale. Votre intuition vous dit NON? Dites NON. Si  votre interlocuteur est un manipulateur, il sera probablement très contrarié, mais au moins serez-vous en accord avec vous-même ! Et c’est bien cela qui compte !

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 79 followers